menu
FR
FR EN NL
Entrée gratuite chaque premier dimanche du mois


Surprise gourmande pour les enfants

Pendant la période des vacances de printemps, le Musée Hergé a semé des questions tout au long de la visite. Un quiz pour égayer votre visite en famille. Le dimanche 17 avril, les premiers enfants qui ont rendu leur quiz à la librairie après leur visite ont reçu une petite surprise… De quoi clôturer les vacances en beauté !

© Hergé - Moulinsart 2022


Le Président autrichien et son épouse en visite au Musée

Le Président autrichien Alexander Van der Bellen et son épouse Doris Schmidauer nous ont fait l’honneur de leur visite ce mercredi 23 mars.

En visite d'Etat en Belgique jusqu’à ce mercredi, le couple présidentiel a souhaité passer par le Musée Hergé. Le président autrichien est en effet un grand amateur de bandes dessinées. Il s'agit de la première visite d'Etat entre l'Autriche et la Belgique depuis 1997, mais également de la première visite d'Etat entrante en Belgique depuis le début de la crise sanitaire en 2020. La visite était encadrée par le Gouverneur de la Province du Brabant wallon, Gilles Mahieu ainsi que par Madame Julie Chantry, bourgmestre d’Ottignies -Louvain-la-Neuve.

Le Président autrichien Alexander Van der Bellen au Musée Hergé
Le Président autrichien Alexander Van der Bellen au centre, son épouse Doris Schmidauer à sa droite, Fabrice Corioni administrateur du Musée Hergé à sa gauche. Gilles Mahieu, gouverneur de la Province du Brabant wallon à gauche. Madame Julie Chantry, bourgmestre d’Ottignies-Louvain-la-Neuve à droite.


Retour sur l'œuvre de Tom Frantzen : la statue d'Hergé

© Tom Frantzen 2022

Tom Frantzen a fait ses études à Bruxelles, à l’École Nationale Supérieure d’Architecture et des Arts visuels de La Cambre où il a suivi le cursus universitaire de sculpture monumentale. Profondément bruxellois, il se décrit lui-même comme un artiste fantastique flamand contemporain. Ses réalisations publiques s’inscrivent dans cette culture de manière interactive et animent l’environnement existant de la ville de Bruxelles comme d’ailleurs.

Il a été personnellement choisi par Fanny Rodwell pour réaliser la sculpture d’Hergé inaugurée le 22 mai 2019. Depuis cette date symbolique (le 22 mai étant la date de naissance d’Hergé), les visiteurs du Musée Hergé sont accueillis par le maître de la ligne claire.

« En tant que 'ket' bruxellois, c'est un plaisir d'avoir pu réaliser à côté de figures fictives comme Le Zinneke, Madame Chapeau et le Vaartkapoen molenbeekois, des personnalités comme Bruegel, Brel et Hergé. A côté du célèbre Manneken-Pis, ils symbolisent l'identité de la ville de Bruxelles » Tom Frantzen

Placée dans le jardin à l'entrée du Musée Hergé, le socle de la statue a récemment été solidifié afin de pérenniser l'œuvre.

© Tom Frantzen 2022. © Hergé - Moulinsart 2022

Source : Tom Frantzen


Les Warhol sont revenus

Vous pouvez à nouveau admirer ces magnifiques portraits d'Hergé dans la salle 8 du Musée Hergé.

La série de portrait était séparée : un tableau se trouvait à Lisbonne pour l'exposition HERGÉ et un autre a voyagé jusqu'à Shangaï pour l'exposition Tintin et Hergé.

© The Andy Warhol Foundation for the visual Arts, Inc./ ADAGP, Paris 2022 © Jean-Pol Stercq / ADAGP, Paris 2022

En 1972, Hergé rencontre Warhol pour la première fois. Le père de Tintin s'est rendu à la "Factory", l’atelier d’artiste que le peintre a ouvert à New York en 1964. Les deux artistes se rendirent compte qu'ils avaient de nombreux points communs : ils ont tous deux commencé leur carrière dans l’illustration publicitaire et marketing, et ont également construit leur carrière avec des œuvres centrales qui ont su s’imposer comme de véritables phénomènes culturels.

Dans les années 1970, Hergé charge le roi du pop art de peindre son portrait, Warhol lui proposa alors une série d'images dans un style qu’on lui connaît bien. Les deux artistes se retrouvèrent lors d’une exposition à Bruxelles, au Palais des Beaux-Arts sous le thème de "L’art américain de 1945 à nos jours". L’occasion pour les deux grandes vedettes de se revoir, d’échanger, et surtout d’exposer le fruit de leur collaboration : le portrait d'Hergé par Andy Warhol.


Quand Tintin rencontre Haddock

À l'occasion des 80 ans du capitaine Haddock, le deuxième tirage du bas-relief en bronze, illustrant sa rencontre avec Tintin, a été installé au Musée Hergé.

Bronze de Andy Jacobs : Tintin rencontre Haddock dans Le Crabe aux pinces d'or
© Andy Jacobs 2022. © Hergé / Moulinsart 2022

La plaque commémore le troisième Festival Tintin, qui s'est tenu à Namur en mai 2009. Elle a été offerte par la société Moulinsart à la ville et scellée sur la façade du Palais des Congrès de Namur.

Réalisé par Andy Jacobs, ce bas-relief reproduit une case de l'édition couleurs de l'album Le Crabe aux pinces d'or où Tintin rencontre pour la première fois le capitaine Haddock.

Tintin rencontre Haddock dans Le Crabe aux pinces d'or
© Hergé / Moulinsart 2022

Le bronze original est toujours à Namur. À l'occasion des 80 ans du célèbre marin, le deuxième tirage a été installé au Musée Hergé. Il est disposé à côté de la planche originale qui illustre la rencontre des deux amis.

© Andy Jacobs 2022. © Hergé / Moulinsart 2022


Les Aventures de Tintin en bengali et hindi au Musée Hergé

Après la visite de Bidisha au Musée Hergé, Les Aventures de Tintin dans ses deux langues maternelles ont été exposées aux côtés des autres albums.

Bidisha est interprète-traductrice en langues bengali et hindi pour le département d'État du Michigan. C’est aussi une voyageuse passionnée. Elle relate ses expériences dans des journaux en Inde, en Chine et sur Internet.

Il y a quelques années, Bidisha se rendait à Bruxelles pour passer quelques jours avec un grand ami… Tintin. Ayant grandi en lisant ses aventures, elle était impatiente de voir où tout avait commencé.

Son premier arrêt fut le Musée Hergé à Louvain-la-Neuve. Le Musée était époustouflant : des photos, des notes, des coupures de presse, des figurines, des films, des extraits d'interviews, tout y était.

Elle parcourut les salles émerveillée, jusqu’à la très élégante pièce cylindrique où sont exposés du sol au plafond des albums dans toutes les langues publiées.

© Hergé - Moulinsart 2022

L’interprète-traductrice aperçut rapidement les albums en anglais. Ensuite, elle chercha ceux dans ses langues maternelles : le bengali et l'hindi. Elle n'a malheureusement rien trouvé. Bidisha raconta avoir eu le cœur brisé. Cette amoureuse des langues était triste que ces livres ne figurent pas dans cette salle alors qu’ils étaient proposés en bengali et hindi depuis de nombreuses années.

Les Aventures de Tintin sont effectivement publiées en bengali depuis les années 1970. C’est la langue principale de la région du Bengale en Inde et la langue officielle du Bangladesh. Étant la septième langue la plus parlée au monde, Tintin se devait de paraître en bengali pour les nombreux fans de ces régions.

Depuis 2010, les périples de Tintin et ses amis ont été également édités en hindi, la langue nationale de l'Inde et la quatrième langue la plus parlée au monde.

Bidisha chercha un moyen pour que les livres soient exposés et écrivit à Monsieur Nick Rodwell, administrateur délégué de Moulinsart. Quelques jours plus tard, elle reçut une réponse positive.

Aujourd’hui, c’est avec joie que nous vous annonçons que les livres en bengali et en hindi sont exposés au Musée Hergé.

Nous remercions Bidisha d'avoir accompagné ce projet.

Entrez votre email, vous allez recevoir un lien pour réinitialiser votre mot de passe.
Mot de passe oublié
Un email avec un lien pour réinitialiser votre mot de passe a été envoyé à votre adresse.
Français English Nederlands

Le site du Musée Hergé utilise des cookies pour établir des statistiques concernant les visites (comptage, provenance, durée...). Pour y parvenir, nous utilisons le service d'analyse d'audience de Google : Google Analytics.

En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans ce cadre.