Agenda

Journée des enseignants - Musée Hergé | Musée L

Mercredi 31 octobre 2018
Une journée, une cité piétonne, deux musées et une gare toute proche !!

Entrée gratuite - Rires et frayeurs au Musée Hergé !

Le dimanche 4 novembre 2018
Venez rire ou trembler de peur au Musée Hergé ! Entrée gratuite pour tout le monde !

Le Musée Hergé est ouvert les 1er & 11 novembre !

1 & 11 novembre 2018
Le Musée Hergé, le restaurant Le Petit Vingtième ainsi que la Librairie sont ouverts aux heures habituelles le jeudi 1er novembre et le dimanche 11 novembre !

Actualités

Mort de peur

Focus
La mort est déjà présente dans les marges des cahiers et dans les carnets de croquis du futur dessinateur Hergé...

PIM, PAM, POUM ! L’onomatopée dans l’œuvre d’Hergé

Focus
Dans les cases et dans les bulles, elle retentit, elle souffle, elle siffle, elle se propage, elle résonne, hurle et explose…

Tickets combinés - Train / Visite du Musée Hergé

Le trajet en train et votre entrée pour le Musée Hergé à un tarif très avantageux !

Mort de peur

Focus

La mort est déjà présente dans les marges des cahiers et dans les carnets de croquis du futur dessinateur Hergé. On la rencontre dans les scènes de duels entre cow-boys ou en référence à divers conflits armés, anciens ou contemporains des jeunes années de l'artiste. 

La Camarde (synonyme du mot « mort »), plane, surgit brutalement, condamne les uns, épargne parfois les autres, avant de réapparaître lors du jugement ultime. 

Totor, CP des Hannetons, l’évite de justesse alors que Tintin et Milou lui font face à de nombreuses reprises et cela dès la première aventure dans « Tintin au pays des Soviets ».

Hergé rend de la sorte la vie d’autant plus précieuse. Ses personnages progressivement humanisés, rendus vulnérables, ne se prétendent en aucun cas immortels, contrairement à beaucoup de héros de BD made in USA.

A la vie, à la mort : si proches et si différentes, étroitement liée, l’une n’allant pas sans l’autre.

Nos deux compagnons apprivoisent parfois la mort afin de tromper la vigilance de leurs ennemis. Dans l’épisode des Soviets, lors de la séquence de la maison hantée, c’est pourtant la peur qui prend le relai avec ses manifestations de craquements, de chuchotements, de cris, de rires démoniaques, de stupeurs et de tremblements. Des effets inspirés qui viennent pimenter le récit. Un climat glacial, dans tous les sens du terme ! Et quand il ne joue pas les Hibernatus, Tintin écrit même son testament. Décidément cette première aventure du petit reporter ne manque pas de rebondissements, alternant avec génie les moments de vie et ceux qui évoquent le trépas, avec aussi des accents de peur, toujours suivis de touches pleines d’humour.

Tintin au pays des Soviets,…une aventure à relire autrement !

Ultime espoir

Après maintes péripéties, confrontations et jeux subtils avec la Grande Faucheuse, Tintin se retrouve une dernière fois face à elle dans un ultime album « L’Alph-art », l’épisode à jamais inachevé. Quel sort Hergé réserve à un héros à qui il a consacré toute sa vie ? Mystère…

Le 3 mars 1983, Hergé disparaissait, laissant Tintin orphelin pour toujours. Près de 36 ans plus tard, tous deux restent toutefois côte à côte, grâce à la création il y a bientôt une décennie de ce lieu magique, regorgeant de vie et réalisé avec amour et passion : Le Musée Hergé !