Agenda

Entrée gratuite, dédicace Philippe Goddin & magie au Musée Hergé

Dimanche 2 décembre 2018
Gratuit pour tous !

Actualités

Mort de peur

Focus
La mort est déjà présente dans les marges des cahiers et dans les carnets de croquis du futur dessinateur Hergé...

PIM, PAM, POUM ! L’onomatopée dans l’œuvre d’Hergé

Focus
Dans les cases et dans les bulles, elle retentit, elle souffle, elle siffle, elle se propage, elle résonne, hurle et explose…

Tickets combinés - Train / Visite du Musée Hergé

Le trajet en train et votre entrée pour le Musée Hergé à un tarif très avantageux !

Les vacances d’été sont arrivées…

Focus

A la page 6 de l’ouvrage Le Manitoba ne répond plus, la famille Legrand est réunie au bord de la mer. Jo et Zette ont réalisé un château de sable sous l’œil satisfait de leur chimpanzé « Jocko ». Zette part ensuite chercher de l’eau de mer avec son seau, pendant que Jo lui prépare une farce digne des gags de Quick et Flupke, les gamins de Bruxelles. Dans la séquence, les parents Legrand n’apparaissent que plus tard dans la journée. Le soir, on découvre tout ce petit monde écoutant les actualités à la radio : le journaliste évoque des nouvelles inquiétantes à propos des événements qui se sont déroulés à bord du paquebot Manitoba, voilà de quoi perturber la sérénité de cette scène charmante ! 

Une mise en page unique pour le magazine Cœurs Vaillants.

Avec cet instantané de la vie courante, Hergé marque une pause entre deux passages intrigants. L’atmosphère est détendue, nos héros s’amusent sans se douter de ce qui les attend. Sur la Manche, d’autres évènements viennent de se dérouler. Grâce aux trois dernières cases de cette séquence, le lecteur a déjà une vue assez claire de la situation. Mais les propos du journaliste évoquent chez lui comme chez nos héros de nombreux questionnements sur les évènements à venir. Quant au redécoupage de la planche d’origine pour la version album couleur, il ne nuit en rien à la lecture du récit. Hergé est décidément très doué pour la mise en scène et le découpage. Il utilise pour cela des procédés qui s’apparentent fortement à ceux utilisés dans le septième art.

L’objectif premier d’Hergé reste avant tout de toucher les enfants qui se reconnaissent aisément dans les actions de leurs personnages favoris. L’identification aux héros se fait naturellement. Des plaisirs simples au bord de mer… Nous avons tous connu cela, y compris le dessinateur de ces pages.

L’Aventure et l’esprit de famille.

L’abbé Courtois, directeur dans les années trente du magazine catholique pour la jeunesse française Coeurs Vaillants avait formulé la demande suivante : « Un papa, une maman, un petit garçon et une petite fille et pourquoi pas un petit chien ou un petit chat ! » Hergé se conformera à cette proposition, mis à part pour le choix de l’animal. Ce sera un chimpanzé, une option plus originale, directement inspirée par la présence d'une peluche qui se trouvait à l'époque sur son bureau. Dans cette série, Hergé gardera bel et bien en tête l’esprit de famille, souhaité par le patron du journal. A cet effet, il concevra 5 aventures de Jo, Zette et Jocko avant la seconde guerre mondiale.

Des héros pas toujours facile à gérer.

Cependant, Hergé se sentait nettement moins à l’aise avec cette série, lui préférant celle de Tintin, un héros beaucoup plus libre d’aller où bon lui semble, car sans attache familiale connue. 

L’aventure du Manitoba ne répond plus transporte nos protagonistes vers des lieux insoupçonnés, avec une succession de rebondissements étonnants. Et pour revenir à cette fameuse scène de la vie au bord de la mer, on peut affirmer qu’elle n’a pas pris une ride. Une pelle, un seau, du sable, une mer d’huile, un ciel d’azur,... un livre : tous les ingrédients sont réunis pour l’occasion. Ambiance estivale garantie !