Agenda

Entrée gratuite pour tout le monde au Musée Hergé !

Dimanche 1er juillet 2018
Gratuit pour tous !

Visites animées au Musée Hergé avec Louvain-la-Plage !

Du 5 juillet au 5 août 2018
Animations pour les enfants, concerts, ...

Actualités

Neuf ans, que le temps passe vite !...

Focus
En 2018, le Musée Hergé fête son neuvième anniversaire.

Retour vers le pays des Soviets avec le Mondial 2018

Focus - Juin 2018
Le Focus du Musée Hergé

Tickets combinés - Train / Visite du Musée Hergé

Le trajet en train et votre entrée pour le Musée Hergé à un tarif très avantageux !

La bibliothèque musicale d'Hergé

FOCUS

[Dimanche 4 mars 2018 - Entrée libre et concert gratuit pour tout le monde au Musée Hergé !]

Boum quand votre cœur fait boum…

Comme attirés par le chant des sirènes, les visiteurs du Musée Hergé pénètrent dans la salle du troisième étage, charmés par cette mélodie qui nous invite à découvrir l’œuvre de ce grand dessinateur. Extraite du répertoire du chanteur français Charles Trenet, cette composition sortie en 1938 sera la source d’inspiration d'un gag mythique l’année suivante. Il met en scène les Dupondt dans les premières pages de Tintin au pays de l’Or Noir. En 2012, lors de la sortie en salle de « Skyfall », Boum revient dans cette nouvelle aventure de James Bond. Un clin d’oeil que n’aurait certainement pas désapprouvé l’anglophile convaincu qu’était Hergé.

« Boum »... cette onomatopée résonne dans notre tête comme un écho tout au long de notre visite. Elle fait inévitablement resurgir le souvenir de quelques cases perdues parmi les innombrables dessins réalisés par Hergé. Synonyme de simple choc pour les uns, véritable ode à l’amour pour les autres, voilà en tous cas une évocation qui ne laisse personne indifférent.

Une aventure modernisée

Quand votre cœur fait boum…, un grand classique de la chanson française subtilement utilisé par Hergé dans une histoire qui sent bon le pétrole... 

Tintin au pays de l’or noir apparaît pour la première fois dans les pages du Petit vingtième en 1939. Cette aventure au pays du pétrole est interrompue à plusieurs reprises. Tout d’abord, par la seconde guerre mondiale qui contraint Hergé à interrompre brutalement le récit au moment où son héros se retrouve en très mauvaise posture, au coeur du désert. L’épisode est republié quelques années plus tard dans les pages du journal Tintin. On y voit apparaître le capitaine Haddock de manière quelque peu forcée. Et c’est normal, car le personnage n’était pas présent dans le récit initial. 

En 2018, les lecteurs peuvent choisir la version qu’ils préfèrent : soit, celle se déroulant en Palestine sous mandat Britannique et parue en 1950, soit celle qui fut remaniée en 1971, et qui opte alors pour un pays arabe imaginaire « le Khemed ».

Mais, je connais cette musique !

La salle 2 du Musée Hergé, Créations multiples, présente des œuvres réalisées dans un contexte de travail acharné, débordant d’expressivité. C’est le reflet d’une époque, tout comme le sont les airs musicaux que l’on découvre en ces lieux. Dynamique, plein d’humour, c’est un véritable contraste face à l’actualité des années trente, une actualité qui annonçait lentement, mais sûrement un véritable drame à l’échelle mondiale. Mais ces artistes, gardaient l’espoir, envers et contre tout. Vous en reconnaîtrez très probablement certains : « Mireille, Henry Garat, Joséphine Baker, George Milton, ou encore Charlie Chaplin … ».

A wall of music

Un étage plus bas, entre les salles Le Laboratoire et Rêves de Voyages, sous un splendide lustre regroupant 228 personnages de la grande famille de Tintin, le visiteur se voit offrir l’occasion de se détendre un instant et d’écouter une autre forme de musique, celle appréciée par Hergé durant les seventies et le début des eighties « Beatles, Pink Floyd, Gloria Gaynor, Bob Marley, Bob Dylan, Keith Jarrett,... ». Des pochettes de 33 tours y témoignent à suffisance des coups de coeur du père de Tintin en cet âge d’or du pop, du rock, du blues et du jazz moderne.

Mais ce n’est pas tout, désireux de montrer au public les goûts de l'artiste en matière de lecture, les responsables de la scénographie du Musée, en collaboration directe avec Fanny, sa seconde épouse, ont installé une bibliothèque reprenant une partie de ses livres de prédilection. Bande dessinée, histoire contemporaine, actualité, musique, littérature, un formidable univers à (re)découvrir de toute urgence au Musée Hergé !